AUX ARMES

À tous, à ceux pour qui le cœur bat encore un peu pour le ballon, ceux qui n’ont pas tout lâché, ceux qui veulent encore s’amuser en regardant un match, leur équipe ou une autre, ceux qui aiment le foot, ceux qui ont des papillons dans le ventre les jours de matchs, ceux qui vibrent encore un peu, ceux qui sont revenus du plan Leproux, ceux qui s’en foutent, ceux dont le cœur bat toujours pour cette joie naïve de supporter, ceux qui sont l’entourage, la famille de ces supporters qui savent plus que quiconque à quel point cette joie est vitale pour le passionné, ceux pour qui la légèreté a un peu d’importance.

Commentaire composé du communiqué de presse de trop du 15/02/2021.

L’Olympique de Marseille

Alors non, déjà non, l’Olympique de Marseille ne parle pas dans les communiqués de presse, l’Olympique de Marseille parle sur la pelouse, dans les tribunes, dans la rue, mais l’Olympique de Marseille ne s’adresse à personne par communiqué de presse, c’est l’apanage des boursiers ou des dirigeants pour qui la lâcheté est le seul moyen de communiquer sans se retrouver avec leur putain de slip merdeux sur la tête.

 lance une grande initiative

Bon, je veux bien, mais une initiative quand tu t’es retrouvé le cul dans le barbecue comme la semaine dernière, c’est une réaction, pas d’arrangement, tu n’as aucune légitimité, tu es là à parler parce que tu t’es fait dessus et que tu ne veux pas venir le dire physiquement en face de tes interlocuteurs.

 de concertation

Mec, en 15 ans de concertation, si tu lances une concertation, tu sais que tu vas dans le dur et que 1) le seul moyen de rester en vie, 2) rester en place, 3) vouloir faire avancer ton projet, 4) le légitimer, 5) fuir vivant, est de faire semblant d’écouter ceux qui ne pensent pas comme toi, faire semblant de noter, faire semblant de modifier ton projet et finalement, dire qu’après avoir consulté tout le monde, bah bizarrement, la majorité pense que ton projet initial est le meilleur depuis le début.

avec les supporters

Avant de sombrer dans l’ivresse de 21h, propre au supporter con que je représente, je tiens à préciser que la définition du terme supporter n’est pas chose aisée et qu’elle n’appartient à pas grand monde, ni aux dirigeants de club et pas plus aux supporters qui se disent justement supporters. Plusieurs personnes à Horsjeu.net se sont penché, pas trop, sur la question, une femme comme par hasard, et bien personne n’est d’accord. Certains ont même bloqué des gens qu’ils disaient appréciés, oui parfaitement, c’est vous dire la violence virtuelle du débat. C’était des Rennais et des Lyonnais.

Le monde traverse une crise sans précédent

De tout temps, l’homme a cassé des culs et le monde a continué. Pas d’autres commentaire, sérieusement, combien de 0 pour avoir débuté une rédaction au collège par ce type de formulation de classe techno. A quel moment tu penses vraiment devenir un philosophe en enfonçant autant de portes ouvertes ? Là, je m’en prends au communicant derrière ce communiqué de presse de lâche : d’où viens-tu ? Qui es-tu ? Combien as-tu payé ton école, combien tes parents ont dû payer ton école pour te voir écrire des formules aussi vides de sens qui ne transcrivent que ton mal-être intérieur de ne pas savoir écrire ?

 qui a ébranlé l’ensemble des secteurs de la vie quotidienne.

Je veux bien être vulgaire, je l’ai choisi après tout. Mais phonétiquement parlant, introduire le son « branlé » dans un message de cette importance, à part faire rire tes deux collègues boutonneux, il faut t’arrêter, calmer tes petits doigts et les enfoncer profondément dans ta gorge, profonde évidemment.

 C’est particulièrement le cas pour le monde du football

Le monde du football est bien à Marseille. Mais tout de même, s’approprier le sort du foot mondial dans un communiqué de presse, faut le faire. Cf  le début de rédaction de la phrase. 0 en 4e générale.

qui est actuellement plongé dans une situation complexe,

Ah voilà, bien sûr, rien ne peut être simple dans ce monde déchiré par des courants contraires où se noie le paradigme qui s’échoue dans des problématiques où le rationnel se voudrait pragmatique en conservant cette distance métaphysique. Parce qu’un communiqué de presse de cette importance ne peut naître dans une situation simple, on voudrait bien vous la mettre profond en toute simplicité mais vous risqueriez de mal le prendre alors on vous fait un paquet cadeau pour vous faire avaler le litre de foutre qu’on se tire dans nos brainstormings pour finalement vous la mettre bien profond quand même. Ne jamais perdre son objectif principal de vue.

 génératrice de grandes tensions,

Seul vrai témoignage : l’auteur de ce communiqué de presse a été maltraité par ses camarades pendant les 3-4 années de sa scolarité, d’où l’expression « grandes tensions ».

qui concerne l’ensemble des clubs français.

Oui bien sûr, oui, l’ensemble des clubs, l’ensemble des supporters, le foot, le monde, tout est là, au garde-à-vous pour écouter la bonne parole.Accrochez-vous.

L’OM annonce le lancement d’une grande initiative de concertation avec les supporters,

Notons cette subtilité, le projet n’a pas été lancé en concertation avec les supporters. Le projet n’a pas été lancé pour lié les supporters au club. Le projet a été lancé par le club pour que les supporters s’expriment en liberté. En liberté de ne pas être écoutés mais surtout en liberté de dire que les expressions des supporters n’ont pas été empêchées par un climat de dictateur. En revanche, dire qu’ils vont être écoutés, cela, la concertation ne le garantit pas.

 en lien avec la direction du club

Les 7 mots les plus importants depuis le début du communiqué. Le masque tombe, le voile s’envole et le doute se dissout. Pas d’urgence humanitaire, pas de monde en danger, pas de foot en péril, pas de supporter en disparition, voici le seul objet de ce communiqué de presse, satisfaire la direction qui se couvre chaudement de toute attaque mais en profité pour se défausser.

 : l’Agora OM

Saluons l’initiative pour ne pas avoir tenté de jeu de mots débiles. Détestons profondément cette factice affiliation à l’histoire de Marseille. Lancer une initiative qui se nomme Agora, c’est avant tout s’inscrire dans la culture folklorique de la ville et de ses origines grecques, hein, Phocée. Allez next.


Impulsé par Jacques-Henri Eyraud, Président du club,

Ah tiens, il vit encore. C’est déjà un bon gros doigt d’honneur officiel. Mais la vanité le pousse à écrire son nom à ce torchon. Simple souci de cohérence.

ce projet sera mené par Hugues Ouvrard, Directeur général,

Le fusible, c’est lui, si cela se passe mal.

et permettra à l’ensemble des amoureux de l’OM,

Sous-entendu : qui n’est pas d’accord n’est pas un amoureux de l’OM, espèce de faux supporters (source lyonnaise)

de son histoire et de ses valeurs,

que nous piétinons bien mais tu peux aller te faire transpercer pour qu’on te donne la paternité de ce genre de chose. On dirige, on t’encule.

de contribuer activement à la vie du club et au soutien de ses équipes. 

Superbe. Sous-entendu : si tu ne fais rien maintenant, tu es un boulet, du linge sale pour le club, on doit soit se débarrasser de toi, soit de laver le cerveau pour que tu rentres dans le rang de ce qui est officiellement bon pour le club. Sinon, bah c’est écrit ici, tu ne soutiens pas le club, mais tu la choisis, tu le revendiques, donc tu n’es pas un supporter et tu es contre le club. Facile.

Concrètement, cette initiative, qui sera officiellement lancée au début du mois de mars, prendra la forme de groupes de travail, de plateformes d’échange d’idées et d’appels à projets

Alors on fait semblant d’être un peu dans le bouillon, mais ne vous inquiétez pas, on se tape bien le cul de vos futures interventions, bien sûr qu’on sait comment, à quelle profondeur et à combien on va vous la mettre.

 pour que direction et supporters

Mais surtout la direction incarnée par JHE et avec mon fusible au cas om vraiment vous ne seriez pas contents. Mais comme vous êtes une masse informe et infâme de sombres abrutis, il sera facile de prouver que l’avis de la direction prévaut.

s’unissent dans la définition du supportérisme,

Les nouveaux dictionnaires regorgent de tentatives d’appropriations forcées et donc malheureuses. Allez-y.

et pour que vive et demeure l’Institution OM, populaire et diverse.

Honte. Potence pour ce chantage ignominieux.

Ce projet permettra à tous les amoureux du foot et de l’OM,

Non

familles,

Elles se portent bien

enfants,

Tous les mauvais films intègrent dans leur tragédie les enfants. Cela permet un grand souffle pervers où tout le monde ENFIN se rallie à la cause parce qu’on ne touche pas aux enfants. De fait, touchez-y chère direction, prenez-les comme bouclier et vous sentirez la foudre d’une prise d’otage illégitime des enfants d’un pays dont vous n’êtes pas. Honte à vous.

de se réapproprier

Orwell danse la macarena dans sa tombe

le terme

Alain Rey fait la zumba dans sa tombe

de supporter pour que celui-ci ne soit plus capté

Maître Cappelo est en moonwalk

par des bandes violentes. *

Inutile de vous alerter sur les termes bourdieusiens de violences symboliques. Autrement dit le bruleur de cyprès n’est pas le plus violent. La torture psychologique imposée est pire et c’est la direction.

Les supporters sont l’atout le plus précieux du club et le resteront.

MAIS JUSTEMENT LESQUELS ???? Puisqu’il a été prouvé plus haut que la nouvelle définition du terme supporter voulait déjà dire que c’était un forban ou un inconnu ou un forban inconnu.

Au moment où ont été entamées différentes procédures judiciaires

Sacrée filsdeputerie. Vivement que les responsables des morts quotidiens soient aussi mis en défaut de nuire.

 à l’encontre des éléments violents qui s’en sont pris au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus le week-end du 1er février,

Ok là ok, ils s’en sont pris ici à ce lieu symbolique de votre pouvoir discrétionnaire. Force à eux.

 qui ont mis en danger l’ensemble des salariés de l’OM présents sur site,

Forcément, ça a tremblé des genoux, ce n’était pas l’objectif. Sauf pour la direction, mais elle était bien tranquille. Elle. Comme d’hab. Alors cela ait quoi de sentir le feu s’approcher ? C’est l’unique constat, la prochaine étape, le feu chez eux.

ce projet vise à rendre le supportérisme

Mais quelle est cette définition qu’il faut soit disant redéfinir mais qui est redéfinie continuellement dans ce message. C’est diablerie.

à tous les amoureux de l’Institution OM

Le Conseil d’Etat est une institution. L’OM est une vocation.

et de ses valeurs d’exigence et de respect,

Oui alors justement, nique ta mère comme disent les jeunes respectueux.

de non-violence

Nique ta mère.

et de diversité.

Comment diable est-il possible que des peigne-culs comme ces sacripants osent vouloir me faire la leçon ?

Nous avons pris la décision

ALORS OU EST LA CONCERTATION SI LA DECISION EST PRISE ???

de ne plus tolérer aucune violence

Les supporters non plus. mais les vôtres, de violence.

 commise par les supporters ultras.

AH. Seulement eux. Les autres c’est bon. Les autres supporters, les vrais donc, ceux de votre prochaine définition à définir tous ensemble mais déjà un peu prête quand même, ceux qui la ferment et qui paient, c’est bon ?

Nous le leur avons signifié par l’envoi d’un courrier de mise en demeure affirmant notre volonté de mettre fin à ces pratiques.

T’inquiète, on a tout bien reçu. A la semaine prochaine mon frère. Nous aussi on veut mettre fin à tes pratiques.

«Ce projet doit permettre à toutes celles et ceux qui aiment l’OM

Pas mal de monde mais pas vous, merci de dégager.

de s’investir pleinement pour créer et impulser un nouveau mode de supportérisme

Pas mal de monde sauf vous, merci de dégager.

au sein de l’Institution OM.

Tout le monde sauf vous. Merci de dégager.

Nous nous engageons à proposer cette initiative aux Marseillais

Qui ne sont pas la seule composante des supporters de l’OM, LOIN S’EN FAUT. Cette initiative vous sautera à la gueule car vous n’êtes rien ni personne et que vous n’avez rien depuis longtemps à proposer.

 et attendons avec impatience les fruits de cette grande concertation,

Sachant que les belles plantes naissent du fumier, vous savez bien où vous situez.

que nous nous honorerons d’accompagner

Non, ça non. Vous dégagez.

pour que ces projets

Sans vous

prennent forme rapidement

Oui mais sans vous

 et durablement.

Eh donc, ce sera bien sans vous.

 Nous nous engageons auprès des Marseillais

Qui ne vous écoutent pas.

à ce que cette concertation aboutisse

Ce serait bien exceptionnel qu’une concertation aboutisse.

 à des mesures concrètes

CQFD

pour nos supporters,

Ta grande race si tu me remets un article possessif grande merde.

 en préservant la ferveur,

En dégageant

 La passion

En dégageant

et en conservant un prix des billets en virage parmi les plus accessibles de ceux des plus grands clubs européens»,

L’enculerie dans les derniers mots, un classique de petit homme. Ou d’homme à lunette. Ou les deux. Ou de fan de pendu.

 déclare Hugues Ouvrard, Directeur général de l’OM.

Le fusible donc. L’important est que ce ne soit plus les supporters, n’importe lesquels.

Spooner

Vie professionnelle, une lente agonie: 2014-Aujourd'hui : Docker 2012-2015 : Courrier des lecteurs 2010-2013 : Délateur averti 2013-2014 : SportdDub 2012-2013 : Carnet Sport 2009-2014 : Cahiers du football Loisir : Névroses en tout genre Vie privée : Vie publique Intérêt : 10% (Chuck Blazer Way)

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.