De Verdun au Werder, c’est La France qui gagne à la fin

21

C’est la victoire de la France qui se tape dans la main

C’est avec un maillot blanc comme la Colombe que la France est allée s’imposée à Brême face à une Allemagne au maillot vert comme le Werder, ces râleurs et mauvais perdants d’Irlandais, comme des Stéphanois privés de Pierre-Emerick Aubameyang ou comme Dany le Rouge qui maintenant est vert.

C’est Olivier Giroud qui ouvrit le score en première mi-temps.

Florent Malouda fit le break. On en serait presque impatient de lire l’analyse de Pierre Ménes.

Malheureusement Tomas Müller relança le suspense en fin de partie. On ne vous le met pas, parce que c’est triste, puis parce qu’on a un peu la flemme de chercher.

21 thoughts on “De Verdun au Werder, c’est La France qui gagne à la fin

  1. La pelle de Giroud roulée à Debuchy a durci mon zob, mais l’effet de caméra de la 2ème vidéo m’a donné la gerbe.
    L’équipe de France me donne à nouveau des émotions. Ouah. Houx.

  2. Eh sinon vous avez pas trouvé que les allemands c’était un peu des tantes et des pleureuses ?

    Il doit pas être fier de son peuple … Beckenbauer (point Godwin évité) !!!
    Même Merkel elle aurait gagné plus de duels que Khedira par exemple !

  3. Mexes avait dit qu’il ne tenterait jamais de « geste à la Zizou ».
    Alou Diarrhée n’en a rien à branler nature.

  4. c fini la marinière?
    en tout cas j’adore toujours autant ces amicaux 2e équipement

  5. Un match publicitaire qui ne sert qu’à exposer deux nouveaux maillots bien laids mais qu’il faudra vendre.
    J’espère qu’on aura le commentaire de Bixente sur la marinière toute nulle et le blanc tout blanc trop bien dans le REPLAY.

  6. -Après avoir découvert nos deux déesses du sac à main, de l’épilation et de l’auto-bronzant en défense centrale, notre commentateur préféré en jouissance extreme devant plusieurs footballeurs, voilà que nos deux rebelles tatoués se roulent une taloche, le tout sans santiag’ ni moustache: La France est devenue un gros pays de tarlouze ou bien?

    -CJP et Bifiente sont au sommet de leur art respectif:
    J’ai été choqué par CJP qui, à la 60eme, découvre Mario Gomez, entré à la mi-temps, et s’excite dessus trois fois d’affilée. Quant aux interventions du « casque fautant » c’est à se demander s’il a été footballeur tellement il est consternant de méconnaissances.

    -Valbuena, Nasri et Menes ne comprennent pas vraiment le sens des mots cohérence et justesse.

  7. Les petits galopins s’embrassent tout en cachant l’essentiel: sur la joue ou sur la bouche?
    Qui (journaliste/journal/mag/emission…) sera le premier pour mener l’enquête?

  8. Je ne comprends pas le titre : je ne vois ici que les vidéos de la victoire anglaise contre l’Irlande.

  9. J’ai adoré la roulette de Diarra, comme Hugog, CJP et son « un brassard ça donne des ailes », l’explication du petit basque (le champion 98 pas le fromage) sur la marinière pour aller à la pêche aux moules moules moules.
    ah oui, et la pépite de Cacau en fin de match (d’accord avec Yarol).

    mais bon, l’allemagne sans Schumarer dans les cages, c’est facile aussi ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.