« Peut-être qu’il a eu comme conseiller Patrick Buisson ou Jean-Marie Le Pen »

Le comité du 5 novembre

Le comité a appris que numéro 2 avait un sosie à Hong-Kong. Comme par hasard.

 

LE COMMUNIQUE DU JOUR

La direction des Girondins de Bordeaux n’a évidemment pas manqué de prendre la défense de son coach, concernant « l’affaire ». Morceaux choisis : 

« L’interprétation de l’interview accordée à Sud Ouest semble plus tenir de réactions épidermiques et malveillantes que d’une analyse objective des mots prononcés par Willy Sagnol. »
La thèse du complot, carrément.

« Le club tient à rappeler que lors de son intronisation, Willy Sagnol a très rapidement confié le capitanat à Lamine Sané, ce qui démontre la mauvaise foi de ceux qui interprètent les propos de notre entraîneur. »
Le comité n’est certainement pas là pour qualifier Willy Sagnol de raciste, plus pour se gausser de sa façon de s’exprimer, mais quand même, ce genre d’argument ressemble à un « je suis pas raciste, je mange du couscous » assez sublime.

« Il a d’ailleurs reçu immédiatement le soutien des journalistes de Sud Ouest à l’initiative de l’interview, qui affirment avoir parfaitement compris les propos de Willy Sagnol. »
C’est quand même pas très sympa de traiter tout le monde de con implicitement, messieurs de la direction.

 

 

L’AUTRE COMMUNIQUE DU JOUR

En entier parce que c’est totalement truculent.

« Les propos tenus par Willy Sagnol à l’occasion d’une rencontre avec les lecteurs de Sud Ouestrévèlent un racisme ordinaire et banalisé dans le football. Le communiqué diffusé par le FC Girondins de Bordeaux soutenant leur entraîneur valide ses propos racistes qui visent à classer les performances des individus ou leur intelligence en fonction de leur origine ou de leur couleur de peau. Ces théories abjectes sont celles qui au cours de l’histoire ont conduit à dénier leur humanité à des catégories d’hommes et de femmes. La Licra est choquée que les Girondins de Bordeaux nient cette réalité et ne prennent pas la mesure de la gravité des propos tenus par leur entraîneur.
En conséquence, la Licra Bordeaux & Gironde décide de 2 actions :
–       Elle met un terme unilatéralement au partenariat qui la lie aux Girondins de Bordeaux
–       Elle étudie la possibilité d’une plainte pénale contre Willy Sagnol.
Le sport doit être porteur de valeurs exemplaires, notamment vis-à-vis des jeunes. »
Tant que c’est pas Kia qui se retire, les conséquences seront moindres pour les Girondins en même temps.

 

L’AUTRE AUTRE COMMUNIQUE DU JOUR

« Je me suis rendu à Bakou ces dernières quarante-huit heures car, le versement de quatre millions d’euros prévu par notre actionnaire pour octobre n’ayant pas été honoré en intégralité (1,5 millions ont été versés sur les 4 millions prévus), il me fallait avoir confirmation que la garantie à première demande consentie par la Banque d’Azerbaïdjan puisse être exercée et honorée.
J’ai reçu toutes les confirmations par la Banque sur le fait qu’elle avait pleinement conscience de ses obligations, et que le paiement allait intervenir dans les quinze jours à venir, ainsi que le prévoit le texte de cette garantie.
D’autre part, j’ai également évoqué la garantie des quatorze millions d’euros du mois de janvier au sujet de laquelle il m’a également été donné des assurances.
Je remercie par ailleurs le pays qui reste très attentif à notre situation. »
Gervais Martel en aurait profité également pour se faire faire une extension garantie de vie jusque 100 ans et un retour de l’être aimé garanti sous 15 jours.

 

 

LE FOOTBALL SAMBA DU JOUR

Au Brésil, c’est le spectacle, le spectacle, le spectacle. Même pour les csc. Et celui-ci est d’un autre univers.

 

 

LES DECLARATIONS  DU JOUR

« Il y a toujours eu des préjugés sur les joueurs venant d’Afrique, qu’on enferme toujours dans leur force et auxquels on nie une certaine intelligence »
Evidemment, Lilian Thuram n’a pas manqué d’intervenir sur la « polémique » Sagnol.

« Je connais Willy depuis trois ans et demi, c’est un homme irréprochable. Je n’ai pas lu ses déclarations mais je suis sûr que c’est au pire de la maladresse. »
Noël « 2 singes sur 3 » Le Graët n’a rien vu, rien entendu, mais ne la ferme pas.

« Comparer les joueurs africains et nordiques, c’est une catastrophe parce qu’on peut se retrouver dans d’autres secteurs professionnels avec des gens qui ont le même discours. »
Malin, Louis Saha anticipe déjà les critiques sur le manque de chef d’orchestre noirs.

« Ce serait bien qu’il puisse analyser ses dires et peut-être tirer des conclusions. »
Le comité est quand même impressionné par le potentiel de Lilian Thuram, encore meilleur en donneur de leçon qu’en tant que défenseur.

« Peut-être qu’il a eu comme conseiller Patrick Buisson ou Jean-Marie Le Pen, ou il a lu le discours de Dakar. C’est terrible »
Claude « Sorcier Blanc » Leroy. Amoureux fou de l’Afrique, expert en politique.

« L’Allemagne, une aventure ? On peut le dire oui ! »
Jimmy Indiana Jones Briand

« Rolland est là pour un bail, mais ça pourrait être l’heure de Pascal Baills. Il a beaucoup appris aux côtés de René Girard et de Rolland Courbis, il connaît le club mieux que quiconque. »
Loulou Nicollin prince de la rime.

« Je suis libre désormais et je compte rejouer. Je me sens bien. Je ne veux me fermer aucune porte mais c’est compliqué de rejouer dans un autre club français quand on est passé par l’OM. »
Benoît Cheyrou prospecte au Qatar.

« Une seule manière de casser cette routine : que tous les joueurs issus d’Afrique se donnent le mot et décident de ne pas prendre part à une prochaine journée de championnat. L’impression sera merveilleuse et instructive. »
Ah, l’appel au Boycott signé Pape Diouf, parfait, il ne manquait plus que ça.

« Je pense qu’il faut réduire le nombre de joueurs étrangers sur les terrains et donner plus de chances aux joueurs russes. Nous sommes actuellement en phase de négociations avec le Ministre des Sports. J’espère que nos efforts permettront d’aider la sélection »
Igor Ananskikh, député russe, réagit à la possible autorisation d’aligner un étranger de plus par équipe dans le championnat national.

 

 

LES GRANDES NOUVELLES DU JOUR

« Adriano est dans de sales draps ! Rattrapé par les vieux démons qui ont pourri sa carrière, l’attaquant de 32 ans est dans le viseur de la justice brésilienne, soupçonné d’avoir eu un rôle important dans une sombre affaire de trafic de drogue. »
Footmercato.net Sauvé ! Il ne foutra pas sa vie en l’air en partant au Havre.

« C’est pourtant le scénario dont a accouché un match entre jeunes Andalousiens il y a quelques semaines. Opposés à Palomares Junior, les joueurs de l’Atlético Aznalcazar l’ont emporté sans trembler sur le score de 53-0. Piquette en règle. »
So Foot.com en apprend un peu plus à Horsjeu.net sur ses origines.

 

 

LES QUESTIONS QUE PERSONNE NE SE POSE

… Sauf Pascal Praud :
« Comment l’ancien joueur du Bayern et de l’Equipe de France, coéquipier de Claude Makelele, entraîneur de Cheick Diabaté, qui a passé sa vie avec des footballeurs issus de toutes les origines, comment a-t-il pu énoncer des stupidités pareilles ? »
Peut être parce qu’il a vu Claude sous la douche et qu’il voit tous les jours Diabaté à l’entraînement…. Désolé…

… Sauf Dany-Bryan Bière-Gougnoux, notre académicien toulousain :
Je peux insérer des liens hypertextes dans mon acad ?
Internet se découvre pas à pas.

 

LE COUP DE PATTE DU JOUR

Andréa Pirlo vu du ciel

[jwplayer mediaid= »50154″]

 

 

LES ANALYSES DU JOUR

« Le PSG doit faire mieux que quart-finaliste dans un contexte qui a changé, avec une pression plus intense, mais un effectif qui ne s’est pas forcément renforcé cet été, à cause du fair-play financier. »
Le comité a quand même du mal à comprendre en quoi le fair-play financier empêche de se renforcer, Damien Degorre. Il empêche juste de dépenser des sommes débiles si vous n’avez pas « les moyens ».

« Ses mots (Willy Sagnol) ont blessé un grand nombre d’observateurs, de supporteurs, de joueurs d’origine africaine. Ou non.  »
Pascal « Ou pas, ou pas » Praud.

« Sur ces deux matches tous les paramètres nous ont été favorables, sauf l’efficacité. Je ne vais pas changer pour un mauvais résultat, ni pour deux, ni pour dix. »
Luis Enrique, homme borné.

« Barrios, Courbis m’a dit que c’était l’affaire du siècle, pour le moment, c’est le casse du siècle »
Loulou n’a pas tort.

« Oui, on aime ce personnage truculent (Dugarry ndlr), en guerre avec tout le monde, de Domenech à Le Graët, qui rompt avec le ronron émollient des consultants de football qui pensent toujours à leur retour éventuel dans le circuit et ne veulent jamais fâcher personne.  »
Alors Professeur B(u)RP, déjà comme le disaient les grand-pères du comité, « On c’est un con », et puis on pense que votre dernière phrase est un joli aveu personnel dont le premier psychanalyste venu se réjouirait. Vous y arriverez un jour, vous y arriverez…

« Pour être dans le football depuis mon enfance, j’ai parfois entendu ces idioties. Elles étaient dites par des vieux messieurs qui regrettaient l’Empire coloniale ou qui avaient grandi dans la France d’avant-guerre. »
Pascal ne doit plus être dans le football depuis longtemps alors parce que des « Recule couscous t’es horsjeu ! » Le comité en entend encore tous les week-ends et même dans les bouches de jeunots… C’est ça la France Pascal. Ça et les bonnes grosses blagues misogynes grasses de Pierre Louis Basse sur votre plateau pendant la dernière Coupe du Monde, avant qu’il n’intègre l’équipe élyséenne de François Hollande, mais le comité s’égare du Nord.

« Les raccourcis, les imprécisions, la tonalité générale laissent une impression de malaise »
Pascal Praud parvient enfin à synthétiser ce que les gros membres ressentent en regardant ses analyses.

Mais on s’interroge sur la formidable à machine à détruire qu’est de plus en plus la machine à commenter le sport, notamment le football. C’est comme si obligation était faite d’être celui qui trouvera la formule la plus cruelle, la plus féroce, dans le sillage de Pierre Ménès, l’homme des formules qui tuent le footballeur tel Lucky Luke tirant plus vite que son ombre…  »
Le Professeur B(u)RP pour un éclair de lucidité dans l’oeil du voisin.

 

 

LA COMPARAISON FOIREUSE DU JOUR

« MU en 2014 s’est arsenalisé. Les Red Devils ne gagne plus rien, une équipe en bois. MU est devenu Nothing United »
Va falloir faire quelque chose pour Bernard Morlino avant qu’il ne fasse une connerie.

 

 

LES PROSES DU JOUR

« Avec Zlatan Ibrahimovic et Thiago Motta, le Brésilien est l’un des trois cadres avec qui Laurent Blanc s’entretien régulièrement. Soit ils viennent de leur propre initiative dans son bureau du Camp des Loges, où sa porte est toujours ouverte, soit c’est l’entraîneur qui va vers eux, dans la salle de soins, pour discuter, prendre la température ».
Vous l’auriez fait exprès, vous n’auriez pas fait mieux, Damien Degorre.

« Un appel parfait dans le dos de la défense, un plongeon pied en avant pour propulser le ballon au fond des filets et voilà le Merengue et ancien Lyonnais auteur de son 41e but en Ligue des champions (comme Ibrahimovic). »
Eurosport.fr Ah, il a marqué hier aussi ?

« La fin du parcours de cet éternel espoir du football brésilien, qui n’a jamais pu confirmer le talent qu’on lui présidait après son titre de meilleur joueur du Mondial U17 en 2005, s’annonce triste… »
Footmercato.net préside le talent journalistique.

« Monaco s’en mort les doigts »
Maxifoot.fr assassine la langue française.

 

 

L’ARTICLE DU JOUR

Heureusement que M. Latta est là pour nous fournir une explication intellectuelle tentant à démontrer que le racisme, c’est pas bien.
http://latta.blog.lemonde.fr/2014/11/05/sagnol-dans-le-piege-des-stereotypes/
Dommage qu’elle ait été écrite un peu vite, parce qu’on doute que l’ensemble des lecteurs du Monde.fr comprennent l’ensemble des avancées philosophiques…

 

 

LES RECTIFICATIFS DU JOUR

« Un tout petit but en cinq apparitions. Voilà le bilan maigrichon de Radamel Falcao depuis qu’il est arrivé à Manchester United, fin août. »
Et accessoirement deux passes décisives, 20 Minutes.

Car, que ce soit en équipe nationale ou en club, il (Sagnol mdcvm)  a dû jouer avec des joueurs africains ou d’origine africaine et a dû constater qu’il y avait des joueurs intelligents, disciplinés et très bons tactiquement ».
Bien sûr Lilian, mais Willy parlait des joueurs Africains formés en Afrique. Il s’y connaît quand même un peu en noirs Willy, il fait la différence entre un Desailly et un Kuffour formé au Fantomas Kumasi jusqu’à ses 15 ans (officiels de plus…).

« Sans doute Willy Sagnol plaidera-t-il la maladresse. Sans doute reviendra-t-il sur cet entretien et précisera-il sa pensée. Le mal est fait. »
Euh non Pascal, vous mettez en ligne un article ce matin alors que le club a émis hier soir un communiqué de presse allant dans l’autre sens.

« Nous ferions un pay-per-view, 25 dollars dans le monde entier. Il pourrait y avoir 300 millions de personnes qui voudraient regarder un match au Colisée qu’ils ne reverraient plus jamais. Avec l’argent récolté, et ça pourrait se chiffrer en milliards, on ouvrirait une fondation à Rome pour restaurer les monuments encore plus rapidement et utiliser le reste pour les aires urbaines dégradées »
James Pallota, président de la Roma a de beaux rêves, mais ne connaît pas l’invention du streaming illégal.

« Moyes puis van Gaal me forcent à tromper MU avec le Real Madrid ! »
Bernard Morlino, victime consentante.

 

 

 

LE FRIMEUR DU JOUR

Ouais bon ça va, pas la peine de faire le malin.

 

 

PRIX D’ORIGINALITE

« Ajax, souviens toi l’automne dernier »
Le comité a de la peine pour les goûts cinématographiques de certains journalistes de L’Equipe.

 

 

LES TITRES DU JOUR

« Un parapluie nommé Pogba »
L’Equipe fait ce qu’elle veut.

« Lo.Nicollin dézingue le recrutement »
Football365.Fr He’s still he’s still Loulou from the block.

« Retour en grâce pour Adrien Rabiot »
football365.fr évoque posément un retoru dans le groupe.

« Cabaye a encore une chance de se rattraper, mais c’est peut-être la dernière »
Mais il lui en reste peut-être deux et c’est l’avant dernière, ou alors c’est trop tard. Merci Eurosport.fr

« Real Madrid : la menace d’Ancelotti contre Benzema et trois autres joueurs »
« Attention Isco peut jouer un peu partout sur le terrain. » But Football Club fait tout ce qu’il peut pour le clic.

 

Merci à Bruno, Blaise Mathildie et Alain.

Le comité revient demain à une heure qu’il ne connaît pas encore lui même. 

Si vous voulez faire comme Gaha, notre première abonnée membrée, rendez-vous ici, y a des avantages et pas d’obligation, on n’est pas des voleurs ni des violeurs.

Sinon, vous pouvez plussoyer (le comité ne sait pas si ça existe, il fait comme lequipe.fr) cet article pour le mettre en avant sur un moteur de recherche de référence.

Si vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: lecomite@horsjeu.net

7 thoughts on “« Peut-être qu’il a eu comme conseiller Patrick Buisson ou Jean-Marie Le Pen »

  1. Un retoru en grâce du coup?

    Le type en béquille, un chassé dans celle de gauche et il fera moins le malin.

  2. Hey, le mono-cul-de-jatte, y’a pas le droit d’utiliser la béquille pour toucher le ballon, c’est considéré comme une main. Allez hop, carton jaune, un deuxième pour contestation, ça fait rouge, va-t-en.

    Sinon, sacré Gervais, n’étaient-ce pas les mêmes propos qu’il avait sortis cet été ? Ca va finir par se voir qu’il ne maîtrise plus grand chose.

    Enfin, pour Adriano, l’accusation de trafic de drogue donne enfin une explication à la potentielle signature au Havre, port international où transitent de nombreuses marchandises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.