« S’il y a un Dieu, il l’a sûrement laissé tomber ce soir »

Le comité n’avait plus autant ri depuis France-Danemark en 2002

 

Les déclarations du jour

« S’il y a un responsable, c’est moi. J’assume. »
Grossière erreur de comm’ de Felipe Scolari qui n’a pas profité de l’occasion pour demander la main de qui que ce soit. Tant pis pour lui, il va quand même se la prendre.

« La masse de travail leur semble trop importante et la façon de travailler est clairement différente. »
Un agent de joueur de l’OM, questionné par la Provence, nous annonce tout ce que l’on attendait de la part d’El Loco. (le fou en espagnol).

« Il est évident que mon poids comme capitaine aurait pu donner à l’équipe plus d’assurance à certains moments, quand on a encaissé quatre buts en moins de sept minutes. Mon rôle aurait alors été de tranquilliser l’équipe. »
Thiago Silva semble sûr que ça aurait changé quelque chose. Le comité trouvait pourtant que les Brésiliens jouaient un peu trop tranquilles pendant 20 minutes au moins.

« Qu’il reste où il est ! On ne peut pas être et avoir été. »
José Pasqualetti, entraîneur de Nîmes, pas très chaud à l’idée d’accueillir Djibril dans son effectif de Nîmois.

« Vous avez un pays magnifique, des gens merveilleux et des footballeurs incroyables. Ce match ne doit pas détruire votre fierté. »
Mesüt Özil reconnait qu’ils y sont allés forts. Ils voulaient juste s’ouvrir le chemin… Pas tout péter.

« Nous sentions que la victoire était là, mais à la mi-temps, on voulait surtout continuer le match de manière sérieuse et intelligente, jouer notre jeu, faire des passes pour fatiguer notre adversaire, profiter de nos contres »
Joachim Löw vous le confirme, les Allemands ne sont toujours pas rigolos.

 

Les grandes nouvelles du jour

« L’ancien bureau de José Anigo, par exemple, a été rasé pour installer une salle vidéo et les espaces de vie commune dédiés aux joueurs ont été agrandis. »
En voilà une anecdote comme un symbole, La Provence.

« D’après L’Equipe, l’actionnaire majoritaire du club artésien Hafiz Mammadov aurait en effet été arrêté en Azerbaïdjan ce week-end pour une raison qui demeure encore inconnue.»
Maxifoot.fr. Délit de faciès sans doute.

« Comme prévu, Alou Diarra (32 ans, 3 matchs en Premier League cette saison) quitte West Ham. Le club anglais a annoncé ce mercredi s’être entendu avec le milieu de terrain français pour résilier le contrat qui les unissait depuis août 2012. »
Maxifoot.fr ne mentionne pour l’instant aucune piste pour Alou. Le comité se demande qui en L1 saisira l’aubaine d’accueillir un vice-champion du monde dans son effectif.

« Les intéressés se réservent le droit de déposer plainte pour menaces, coups et blessures, et entrave à la liberté d’expression. L’Equipe s’associera à ces actions judiciaires.»
L’Equipe parle de trois de ses employés, menacés et même « frappé » pour l’un d’entre eux par l’agent et un pote de Karim Benzema. Malheureusement personne n’a précisé l’identité de ces trois ‘victimes’ (les guillemets s’imposent, il y a la présomption d’innocence, comme pour Jean-François Copé) alors que le comité pense que c’est important. Après une brève recherche, les soupçons se portent sur Sébastien Tarrago, qui a effectivement plus la doute de l’emploi que Vincent Duluc, le meilleur d’entre eux, et Hervé Penot, le plus gentil d’entre eux.

 

Les questions que personne ne se pose

… Sauf footmercato.net :

« Lucas enfin lancé pour une grande saison ? »
Il vient de jouer son premier match de la pré-saison purée… Contre un D2 autrichienne enfin…

… sauf footmercato.net :

« La Seleção est profondément marquée par l’humiliation subie face à l’Allemagne (1-7) en demi-finale de sa Coupe du Monde. S’en relèvera-t-elle ?
Non. Les joueurs seront déchus de leur nationalité, le pays sera dissous et les régions rattachées au pays frontaliers.

…sauf maxifoot.fr :

« OM : Morel retenu par Bielsa ? »
Voilà qui justifierait en tous cas son surnom : El Loco (le fou, espagnol)

 

Les analyses du jour

« Il s’est surtout dégagé hier une impression curieuse que ce Brésil là pouvait s’incliner devant n’importe qui et qu’il aurait été plutôt amusant de voir les Bleus le défier, après avoir frôlé l’exploit finalement contre une formation allemande rompue à un exercice collectif qu’elle maîtrisa de bout en bout.»
Ah ben oui, c’était au moins le 7/2 pour les Bleus. Et on ne vous parle pas du carnage que ça aurait été face à l’Algérie ou au Ghana.

« Mais qui David Luiz prie-t-il ? S’il y a un Dieu, il l’a sûrement laissé tomber ce soir vu sa performance »
Joey Barton est toujours bien vivant.

« Ils s’appelaient Pélé Didi Vava Zico et maintenant Bernard Fred Oscar Jo l’européanisation du foot brésilien ne marche pas.»
D’accord Raymond Domenech… C’est sans doute le problème. Romario, Bebeto ou Ronaldo n’ont joué qu’au Brésil, et Fred n’est jamais parti de Lyon. Quant à Jo, il cartonne avec Manchester City

« Pays-Bas-Argentine, le match qui dira si Messi peut devenir champion du monde »
Et c’est évidemment la seule chose à attendre de ce match, eurosport.fr

 

Le rectificatif du jour

« Un deuxième salarié du quotidien sportif a reçu une gifle de Benzema à l’aéroport de Ribeirao Preto alors que les Bleus venaient de décoller pour la France, samedi.»
Ah bon, sport.fr ? C’est carrément Karim qui a collé un gifle maintenant. Ben dis donc.

 

L’auto-rectificatif du jour

« Lucas a été l’un des hommes les plus tranchants. Explosif, il a été à l’origine de l’ouverture du score, a offert une passe décisive à Bahebeck et a touché la barre transversale. Pas de quoi s’enflammer au vu de l’adversaire, mais suffisamment prometteur pour espérer un bon début de saison. »
Pas de quoi en tirer des conclusions mais en fait si. Bravo footmercato.net

 

La comparaison foireuse du jour

« Si le Brésil a choisi Fred pour cible, il est étonnement tendre avec son Capitaine dont la suspension pour le naufrage relève de la faute professionnelle et si il est facile de tirer sur l’ambulance, la place de Silva n’était pas casquette à l’envers au stade mais sur la pelouse pour aider une équipe sans âme à lui donner et du sel et du poivre, mais c’est l’Allemagne qui donc assaisonna la salade.»
Denis Balbir vous sert une triple comparaison foireuse. Voire une quadruple.

 

Les proses du jour

« Le Brésil n’a pas perdu mais a subi un énorme choc et le seul point positif du désastre, mais ce sera pour plus tard réside dans le fait que les Brésiliens vont refaire les gammes, et réfléchir à leur avenir footballistique en se penchant sur la formation, l’adaptation à un football qui, ironie du sort, les dépasse, eux les Brésiliens, désignés comme un mythe qui en ce 8 juillet 2014 s’est effondré comme un château de carte, avec un 5 à 0 encaissé en 29 minutes, et tenter de trouver du talent.»
Denis Balbir a trouvé le bon mot pour conclure cette phrase contenant 9 virgules. Record battu.

« Pas sûr que les Brésiliens aient le même avis sur la beauté du foot aujourd’hui car avant que le Brésil ne renaisse de ses cendres, il va falloir du temps, de la patience, de l’organisation, de la sueur, et un peu de chance, et surtout des vrais joueurs et un nouveau sélectionneur.»
Et, Denis Balbir ?

« Sur le terrain, le Brésil, délivré de ses angoisses de débutant grâce en particulier à un travail intense au niveau du mental, a su s’en créer d’autres comme un grand Neymar qui n’était pas forcément obligé de finir le match, où il s’est fait sciemment agressé est allongé et doit récupérer au moins pendant un bon mois de sa vertèbre cassée.»
C’était la prose d’avant-match. Tout aussi savoureuse, n’est-il pas ?

« Jusqu’alors, le technicien argentin avait distillé ses séances à huis clos et personne n’avait vraiment pu constater les différents changements, à la fois sur le décor comme sur l’ambiance de travail. »
Footmercato.net Si vous aussi vous distillez vos séances d’entraînement, prévenez le comité.

« Ce matin, les journaux brésiliens n’ont pas le cœur à rire après la terrible débandade subie par les hommes de Felipe Scolari hier, humiliés 7-1 par une Allemagne impériale. »
Footmercato.net prête allégeance avec ce choix de mot nostalgique.

 

Prix sans déconner

« Nous aurions pu être marqués à vie positivement si nous nous étions qualifiés pour la finale. Malheureusement, c’est le contraire qui s’est produit. »
Bien vu Thiago Silva.

« Sans Di Maria, blessé, l’Albiceleste s’appuiera une nouvelle fois sur sa star Lionel Messi pour continuer à rêver du titre final face à d’accrocheurs Néerlandais. »
Le comité pense que même avec Di Maria, Eurosport.fr, vous auriez écrit la même chose.

 

Prix d’originalité

« Des journalistes agressés par l’agent de Benzema »
En plus des trois employés du groupe Amaury ? ça commence à faire beaucoup quand même, sports.fr.

« Des journalistes agressés par l’entourage de Benzema »
football.fr

« L’agent de Benzema agresse des journalistes de L’Equipe »
Sport24.com

« Des proches de Benzema agressent et menacent des journalistes ! »
spacefoot.com a oublié sans doute « insultent », « frappent » et « violent » des journalistes. Pas sûr pour le dernier, mais tant qu’à faire.

«Coupe du monde 2014: le journal L’Équipe menace de porter plainte contre l’agent de Karim Benzema »
Huffingtonpost montre bien que les torts sont à partager.

« les jeunes du PSG frappent fort ! »
Footmercato.net 20h16

« le Real Madrid veut frapper très fort ! »
Footmercato.net 21h00. Encore plus que le PSG d’accord, mais plus que l’agent de Karim du coup ?

« Brésil : Fred abattu après la déroute »
Footmercato.net Et ben, ça n’a pas traîné. RIP

« Karim Benzema responsable de l’agression d’un journaliste selon Pierre Menes »
Le comité a plongé dans les méandres du caca internets, chez Closer.fr pour découvrir ce titre savoureux.

 

Les titres du jour

« Cette belle Allemagne méritait autre chose qu’une équipe de DH »
Résumé sobre d’eurosport.fr, mais bien sévère. Le comité a rarement vu des équipes de DH se manger une telle raclée en coupe de France.

« La presse mondiale sous le choc de l’humiliation du Brésil »
Complètement dingue, footmercato.net

« CdM : avantage Pays-Bas contre l’Argentine »
Purée maxifoot. Ils ont marqué avant même le coup d’envoi ? C’est encore plus fort que les Allemands.

« La garde rapprochée de Benzéma soufflette «l’Équipe»»
Merci, Libération.

Roazh Takouer

7 commentaires

  1. Je suis de plus en plus en accord avec Barton finalement. Plus ça va, plus son avis des brésiliens correspond à mes idéaux.

  2. « Un deuxième salarié du quotidien sportif a reçu une gifle de Benzema à l’aéroport de Ribeirao Preto alors que les Bleus venaient de décoller pour la France, samedi.»

    Du coup, la baffe a eu lieu dans l’avion, ou à l’aéroport? Je comprends plus… Benzema n’est plus bleu?

  3. Et personne pour porter plainte contre « l’equipe » pour ses multiples agressions quotidienne contre la langue française.

  4. « La masse de travail leur semble trop importante » Drôle. Les marseillais n’ont pas besoin W9 pour être eux-mêmes.
    Loco en el coco.

  5. « Qu’il reste où il est ! On ne peut pas être et avoir été. »
    José Pasqualetti, entraîneur de Nîmes, pas très chaud à l’idée d’accueillir Djibril dans son effectif de Nîmois.

    C’est bien connu que Philippe Corti est bien meilleur DJ que le Djib.

  6. L’équipe du Brésil est gangrenée par des racailles ladyboy qui ne mangent pas de sel et de poivre, tout s’explique.

  7. Ca a aurait ete marrant comme titre:
    « Les jeunes du PSG, entourant Benzemma frappent fort l équipe… »….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.