Manchester United-Grenade (2-0) : La Raide et Vile Academy livre ses notes

Salut à tous !

Pas d’énorme enjeu pour ce match retour étant donné notre victoire 2-0 au match aller. Le boulot a été fait, maintenant Ole peut se permettre de faire tourner un peu plus que ce que les suspensions lui ont permis (Maguire et Shaw notamment, qui gagnent du coup un repos bien mérité). Restait juste à terminer le travail. En piste, mes mignonnes !


Le match

Comme à l’aller, les Andalous nous rentrent dedans pas franchement dans le bon sens du terme et beuglent à la mort sur tous les contacts histoire de provoquer des cartons. Une pratique très répandue qu’on a récemment constatée chez Tottenham le week-end dernier et qui n’est pas exactement celle qui nous manquera le plus quand le public fera son retour dans les stades. Pogba prend son jaune et se fait harceler toute la première période dans le but de le faire dégoupiller, heureusement il est au-dessus de ça. Il est d’ailleurs au-dessus de pas mal de choses, en ce moment.

C’est d’ailleurs lui qui s’élève au-dessus de la défense espagnole sur un centre de Telles pour remettre le ballon à Cavani au point de penalty. L’Uruguayen n’a plus le temps de gâcher les offrandes : il ouvre le score d’une très belle volée croisée du gauche. 1-0, 6e.

On sait que c’est fini alors Ole lance Van de Beek en seconde période puis des jeunes qui réclament du temps de jeu. On s’offre même un dernier but à la toute fin histoire d’enfoncer le clou, un contre-son-camp sur un centre de Telles. C’était un très bon match d’entraînement, loin d’être amical, en vue de préparer la Roma.


Les notes

De Gea 4/5
Il était là et bien là, le David. Pour beaucoup dans les médias il a déjà perdu sa place et cette titularisation en Europa League est le signe qu’il est numéro deux dans la tête d’Ole. Ce serait oublier que Romero était retourné s’assoir sur le banc au même stade de la compétition la saison dernière et qu’on n’est pas à l’abri d’une connerie de Henderson entre-temps. En attendant, il a rassuré.

Wan-Bissaka 4/5
Si on lui cherchait des défauts on en trouverait sûrement mais notre fond de bienveillance ne nous permet de voir que des marges de progression.

Lindelöf 4/5
Délaissé de son patron habituel, il a montré qu’il pouvait lui aussi prendre des initiatives et se montrer pas ridicule au combat. Certes l’opposition était loin d’être dangereuse, mais cela peut tout de même s’avérer précieux pour la suite.

Tuanzebe 4/5
Il n’a pas joué depuis des mois, il est titularisé d’un coup, il fait le taf comme s’il jouait toutes les semaines. C’est bieng.

Telles 5/5
Parce qu’il faut une note parfaite pour récompenser une victoire nette, prenons Alex. Impliqué sur les deux buts et pas pris en défaut défensivement, il a parfaitement rempli sa mission.

Matic 4/5
Il fallait un papa devant la défense pour la soulager à l’expérience si les attaquants adverses se montraient trop entreprenants : le choix du Serbe était tout indiqué. Il a eu un peu de mal à tenir tout le match mais il a parfaitement fait le taf.

Fred 3/5
La coupe d’Europe est ce qui lui a permis de remonter la pente la saison dernière, maintenant il peu presque se permettre de la jouer tranquille. Ce n’est pas ce qu’il a fait d’ailleurs : il s’est bien battu.

Pogba 4/5
Passeur et leader (avec le brassard s’il vous plaît) malgré le plan « anti » dont il a été la cible. Remplacé par Van de Beek (3/5) à la mi-temps, qui a fait une très bonne seconde période entre les lignes et à la relance.

Fernandes 3/5
On aurait préféré qu’il ne joue pas ce match-là, mais les voies d’Ole sont impénétrables. Il a quelque fois manqué de réussite mais a montré avec divers gestes de classe qu’il était indispensable…du moins il le sera quand le niveau s’élèvera en face.

Greenwood 3/5
Pas en réussite et rarement bien servi, il a parfois fait de mauvais choix. On sent une envie irrépressible de marquer et sa forme récente va dans ce sens. Cavani devrait lui faire travailler le jeu de tête, c’est ce qui lui a manqué dans ce match.

Cavani 4/5
Garde la forme pour nous offrir une fin de saison de feu, Edi. C’est bien parti, là.

Bobby Carlton

Bobby Carlton

Académicien et souteneur de la Raide et Vile Academy.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.