Hamilton – Heart of Midlothian (1-4) : La Cœur Battant Academy démarre bien sa saison

« Strong in mind
Beauty »

Hi Mates !

Place au championnat, la Scottish Premiership. Après un premier tour de Betfred Cup mouvementé mais heureux, il faut confirmer les belles choses vues lors des deux dernières rencontres à Tynie. Malheureusement, on n’est pas réputé pour être une équipe qui voyage bien. Surtout quand on sait qu’Hamilton, ça pue le match piège avec son astroturf en guise de pelouse.

Le 11 de départ :

Image

Je vous aide à déchiffrer. 4 défenseurs derrière avec Hughes en DD & Garuccio en DG. Enfin c’était à la base puisque ça a pas mal bougé en 3-2-2-1-2 au fil du match. De toute façon, vous vous en foutez de ça.

Le résumé du match :

Sur leur pelouse, Hamilton veut bien se montrer. Et durant les 10 premières minutes, on ne voit qu’eux. Passé ce cap, Hearts se met à l’offensive, sans pour autant être dangereux. On va donc avancer à la 17e minute, pour voir un grand moment de défense.

Image

Vous êtes Aaron Hughes (Entouré en rouge), que faites-vous ?

A – Vous contrôlez, mais mal, permettant à l’attaquant derrière vous de récupérer la balle et de marquer. Vous tombez en prétextant une faute, qui n’existe pas.
B – Contrôle de balle et immense chandelle. Lionel Beauxis serait fier de vous.
C – Contrôle de balle et dégagement en touche. Les fioritures, très peu pour vous.
D – Vous contrôlez, mais mal, permettant à l’attaquant derrière vous de récupérer la balle et de rater sa frappe. Vous avez eu chaud au slip.

La bonne réponse est la A, comme Aaron t’es sérieux là ? Tu te fais bouffer par le premier péquenaud venu, c’est pas sérieux bordel. 1-0 Hamilton. Fort heureusement, on ne tergiverse pas et seulement 3 minutes plus tard, Steven Naismith dépose un amour de centre sur la tête de Peter Haring. 1-1.

Image from Gyazo

On avance un peu. 23e minute, on retrouve encore Steven Naismith à la baguette. Il sert parfaitement Callumn Morrison qui décide de se chier dessus et d’envoyer sa frappe 15 mètres à coté. Saleté d’extérieur du pied. Peu avant la pause, c’est Hamilton qui est passé tout proche de passer devant. Sur une belle action, Rakish Bingham est trouvé dans la surface. Sa frappe prenait la direction des filets sans un magnifique tacle de John Souttar qui dévie la balle au-dessus des buts de Zlamal. 1-1 à la pause, je vais récupérer l’huile que je viens de faire et j’en profite pour m’éponger le front. Saleté de canicule.

A peine le temps de s’humecter la nuque pour la deuxième période que Steven Naismith provoque un pénalty. Qu’il transformera de fort belle manière. 2-1, me voilà plus détendu. D’autant que les Jambos continuent sur leur rythme. 58e minute, combinaison sur coup-franc qui trouve la tête de Berra. Elle revient dans la surface, sur Peter Haring qui place sa frappe, 3-1. J’ai à peine le temps d’aller me chercher un Irn-Bru qu’Uche Ikpeazu décide de se transformer en caviar man.

Image from Gyazo

Steven MacLean réceptionne l’offrande et conclut parfaitement. 4-1, 3 buts en 15 minutes, c’est plutôt plaisant quand ça se passe comme ça le football. Pour la dernière demie-heure, Hearts gèrera tranquillement, tout en restant dangereux pour la défense des Accies. Jake Mulraney passe proche de marquer le 5e, mais il manquera de précision dans le dernier geste. On en restera donc sur ce score de 4-1. Champagne ! Ouais bon, je m’enflamme peut être un peu trop. Grenadine !

Les notes des joueurs :

Zdenek Zlamal (4/5) :
Ne peut rien sur le but. Pour le reste de son match, de belles parades à son actif. Il joue bien, contrairement à sa sœur Natacha.

John Souttar (4/5) :
Une intervention de grande qualité pour éviter le 2-1. Sinon rien à signaler.

Christophe B(a)erra (4/5) :
Une passe décisive. Yolo. Christophe fait tout dans cette équipe.

Aaron Hughes (2/5) :
Obligé de le sanctionner pour cette immense erreur lors du but d’Hamilton. Après, il a pas mal évolué sur le coté droit de la défense, et c’est pas trop son poste donc bon, on va rester indulgent, surtout qu’on a gagné.

Callumn Morrison (4/5) :
#FormidableAcadémie Bon, bah dites à Jake Mulraney qu’il va falloir qu’il se sorte les doigts pour récupérer sa place. Parce que Callumn va être difficile à sortir du 11 vu ses prestations. Rapidité, technique, vision du jeu, c’est dommage cette occasion loupée. Mais il en aura d’autres.

Ben Garuccio (3/5) :
Match correct de l’Australien. Toujours de très bons centres. Du coup, c’est pas lui qui chantait « Tu m’oublieras » dans les années 2000. Je suis rassuré.

Peter Haring (5/5) :
Je récapitule. Il évoluait en deuxième division Autrichienne. Il arrive gratuitement en tant que défenseur central. Il est replacé milieu, et il marche sur les autres sans aucun respect. Haring of Fire.

Olly Lee (3/5) :
Match normal d’Olly Lee. Voilà. J’ai pas de vannes.

Steven MacLean (4/5) :
Nouveau fermage de bouche de la part de MacLean. C’est prodigieux. Le type a 35 ans, ne peut pas jouer sur des pelouses synthétiques soi disant. Et bah heureusement parce que sinon qu’est-ce que ça serait.

Uche Ikpeazu (4/5) :
Il est chiant pour les défenseurs, il claque des passes décisives, ne cherchez pas, il a déjà conquis les coeurs (lol mdr abon twa je ran) des supporters. Il ne manque qu’un but dans un gros match de type Derby pour terminer la statue devant Tynecastle.

Steven Naismith (5/5) :
Ah ouais donc le type n’a pas envie de rire cette saison. Il a fait une pré-saison complète avec nous et ça fait toute la différence. Il est superbe dans ce rôle de 10.

Les remplaçants :

Kyle Laffery :
Rentré à la place d’Uche Ikpeazu à la 77e. Quand on écoute l’ovation des supporters de Hearts présents, on peut dire qu’ils n’ont pas envie de le voir quitter le club. Sinon, toujours pas de but.

Bobby Burns & Jake Mulraney :
Ont remplacé Callumn Morrison & Ben Garuccio à la 70e. Mulraney s’est montré dangereux tandis que Burns continue de prendre des minutes en pro. Du positif donc.

Des enseignements à tirer ?

Premier match, à l’extérieur, 4 buts marqués, ça fait plaisir. Prestation solide des hommes de Craig Levein. Il faudra être plus vigilant la semaine prochaine contre le Celtic. C’est un adversaire d’un autre calibre qu’Hamilton.
Ah ! Sinon, sur les 3 764 spectateurs présents, il y avait 2 663 supporters de Hearts au stade d’Hamilton. Si vous voulez que les instances Françaises fassent une syncope, faites-leur lire ça.

Le résumé du match offert par la SPFL :

 

Le classement de la Scottish Premiership :

Image

N’hésite pas à claquer un follow sur twitter auprès de @HMFC_France @ScottishFR ou @Tololkian si tu aimes la triple pé…  rsonnalité de l’académicien. Mais bon, il paraît qu’il aime le snooker…

Patrick Kiss-Mambo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.