Frit like a bird

Contrairement à ce que laisse supposer cette photo, il n’y a aucune blague anale dans cette page.

Vous vous souvenez tous de cette triste histoire de la gentille chouette kickée à mort par ce brutal défenseur panaméen en Colombie. La rencontre entre les clubs brésiliens de Ponte Preta et de Gremio Prudente a failli connaître une suite presque aussi triste avec ce pauvre petit pigeon qui s’est retrouvé sur le terrain. Heureusement, le gentil arbitre a veillé sur le pauvre oiseau, et grâce à lui… Ah ben rien, à la fin le pigeon meurt aussi à la suite de ses blessures.

 

13 thoughts on “Frit like a bird

  1. Ces ringards n’ont même pas la superloupe… En plus l’oiseau est hors jeu, je pose la question les arbitres de Nationale ne sont-ils pas meilleurs ?

  2. Non ils ne sont pas meilleurs. L’arbitre applique le règlement à la lettre : tout joueur nécessitant des soins doit être évacué en dehors du terrain. Saluons toutefois le courage du volatile qui a tout fait pour rester dans le jeu.

    Pigeon never dive

  3. Pigeon, oiseau à la grise robe dans l’enfer des villes à mon regard tu te dérobes tu es vraiment le plus agile…

  4. Bien cet arbitre, mais je préfère applaudir le mec qui (à 0.33′) vient tenter l’interview du pigeon.

  5. quelques grammes de finesse dans un monde de brutes…Et d’accord avec Oxianor, le type qui arrive avec le micro est quand meme un genie

  6. Quelques secondes avant de sombrer dans le coma, le pigeon aurait déclaré : « glou ».

    Une belle leçon d’humilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.