La branlée de la soirée d’Europa League

Le service vidéo a une sale impression de déjà vu.

Les semaines se suivent et se ressemblent en Europa League: hier, Porto a encore mis 5 buts à son adversaire (pourtant, là c’était quand même Villarreal) et Falcao a encore marqué plein de buts. 4 pour être précis.
Score final 5-1. Le match retour s’annonce passionnant et on vous postera les 5 buts le lendemain comme d’habitude.

Bonus, le but manquant de Fredy Guarin:

16 thoughts on “La branlée de la soirée d’Europa League

  1. La consigne du coach de Villareal c’était « ne surtout pas marquer Falcao » ? Il est impressionnant, il met vraiment la balle où il veut.

    Au fait il ne manque pas un but ? J’ai compté 4-1 sur cette vidéo.

  2. Il manque en effet le second but des Portugais. Ils n’ont mis que ceux de Radamel.

    Avec tous les Tuguese qui traînent en France, c’est incroyable qu’on n’ait pas une Bacalhau académie

  3. J’croyais que Villareal était un grand club qui tenait la dragée haute au Barça et au Real ?

  4. Merci comité :)

    mc.hill ? Quelle simulation ? Falcao pousse la balle juste ce qu’il faut en direction de la ligne de but dans une inutilité totale pour être sur que le gardien, malgré une sortie propre, lui prenne les jambes.

    C’est moche, c’est bas et c’est lâche et on aurait préféré le voir tenter une balle piqué du pied gauche, mais il s’assure un penalty facile.

  5. Thumla: non c’était sur W9, sur Arte il y avait un documentaire sur les lesbiennes dans le Tennessee.

  6. Spado…

    Merde alors. Elle est apparue pendant que j’étais dans mon abri atomique. Je n’en avais aucune idée. Bravo pour le nom en tout cas. Qu’est ce qu’on est original.

  7. Villaréal ou pas, cette défense nous a donné une belle illustration du mot « statique » en 4 leçons…

  8. En tout cas, le gardien de Porto est méchamment en carton sur le but de Cani.

    Et je ne sais pas qui tire le coup-franc sur le troisième but de Falcao, mais il semble que ce soit encore un militant de la cause neymariste…

  9. Punaise, ça promet la grande finale entre Porto et le Benfica. Y a pas à dire, Porto est vraiment une grande équipe qui se fait plumer à chaque saison. Mais où va tout l’argent qu’ils reçoivent des transferts ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.