L’instant Belge: effet boule de neige

14

Une blague de Wallons.

Les supportes de Bruges ont réussi à faire arrêter leur match contre Anderlecht à coups de boules de neige sur Legear… Classe. Le match a repris  et Leagera a eu la bonne idée d’aller fêter la victoire avec ses supporters en leur lançant des boules de neige. Ce qui n’a pas plu à un stadier, certainement wallon…

14 thoughts on “L’instant Belge: effet boule de neige

  1. Jusqu’à aujourd’hui, la seule définition de « boule de neige » que j’avais, c’était celle qui est dans Mallrats de Kevin Smith.

  2. J’aime bien le concept.
    De l’envoie des boules de neiges sur le gars qui tire le corner, c’est con mais pas méchant.
    D’aller voir ses sup’ en fin de match (ah, si tous les joueurs toulousains faisait ça à chaque fois) et de leur balancer des boules de neige en retour, comme un symbole.
    Le belge à de l’humour. Qu’il est le seul à apprécier parfois, certes, mais il a de l’humour.

  3. Attendez non : Anderlecht c’est les wallons et Bruges c’est les flamands. Si Legear se tape des boules de neige venant de Bruges c’est qu’il est d’Anderlecht et s’il énerve un stadier en venant fêter sa victoire c’est que le stadier est pour le FC Bruges. Donc le stadier est flamand.

    La démonstration logique étant un peu longue il y a un autre moyen de distinguer le flamand du wallon, il suffit de trouver lequel des deux est le rabat-joie. (in : Dictionnaire des Poncifs, ed. La Documentation Française, 1878)

  4. Ah oui juste, c’est moi qui m’ai trompé. C’est bien dans Clerks. C’est l’ex de Dante qui parle du barbu à casquette je crois, quand elle raconte lui dit le nombre de bites qu’elles a sucées.

  5. @Padls

    Attention mon gars, Anderlecht n’est pas en Wallonie mais à Bruxelles. C’est pas pareil!!

  6. Loin de moi l’idée de f… la m… (même une fois) dans ce passionnant débat géographico-linguistico-belgo-belge, mais Anderlecht, c’est la banlieue de Bruxelles.
    Et Bruxelles, c’est ni flamand, ni wallon, c’est… Bruxelles. Et ça parle autant flamand que français là-bas (et peut-être même un poil plus flamand d’ailleurs…)

  7. Euh non Jason Lee (dont l’excellence n’est que subjective) joue pas dans Clerks, « Boule de neige » c’est Scott Mosier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.