Il a laissé presque que des bons souvenirs, alors ça fait plaisir de le revoir apparemment. Lui aussi est ému, il a même failli se planter de vestiaire, comme un mec bourré qui se trompe d’appart.
[jwplayer mediaid= »37037″]

Il a ensuite été tout naturellement chaleureusement applaudi par ses anciens coéquipiers, eux aussi, fort émus.

Le plus ému a sans doute été Bacary Sagna, qui par habitude lui a offert une superbe passe, avant finalement de se jeter dans ses pieds pour lui dire qu’il l’aime beaucoup d’amour.

2 thoughts on “Robin, comme chez lui

  1. C’est walcott qui aurait éviter de fanfaronner après son but tout pourlingue.
    Et Rosicky, il a pas de pied gauche ?
    Et giggs, il a pas de pied droit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.